Le Profil en long d'une route est, avec le Profil en travers et le Tracé en plan, un des trois documents de travaux qui permettent de caractériser la géométrie d’une route.
Le calage de l’ouvrage peut être plus délicat, il est lié à la pente du lit et au contraintes éventuelles sur profil en long de la route.

A- si la pente du lit est normale (0.5 à 6%) et s’il n’y a pas de contraintes sur le profil en long de la route, l’ouvrage sera calé suivant le profil en long du cours d’eau.
B- si la pente est très élevée, deux types de solutions sont possibles.
Aménager des dispositifs de ralentissement de l’eau (dissipation de l’énergie) en conservant le profil en long.


Les déclivités en profil en long seront plafonnées pour les routes rurales inscrites dans la 4ème catégorie (REFT) à 7% si ces dernières font l’objet d’un déneigement régulier. Autrement si le déneigement n’est pas fréquent ou si le respect du seuil de 7% ne peut être acquis que moyennant des terrassements excessif, le seuil maximal à respecter est de 12%. Les rampes excédant le maximum normal (7%) ne pourront régner que sur une longueur maximale variant progressivement de 2 km (p=7%) à 0,250 km (p=12%). Il est juste à rappeler que la longueur de la rampe à considérer inclut à la fois la longueur de la droite ainsi que celle de la section parabolique qui lui est adjacente. Les rampes supérieures au minimum normal devront être séparées par des paliers de 4% de pente maximale et d’une longueur minimale variant progressivement de 0,5 km (après une pente de 7%) à 1 km (après une pente de 12%).

Téléchargement : http://bit.ly/2XxSzDA
Plus récente Plus ancienne