Les problèmes techniques pour les infrastructures rurales, telles que les pistes, les mesures antiérosives et les aménagements des bas fonds sont, pour les zones semi-arides du Sahel, dominées par des sols sableux-limoneux. Ces sols sont en général très sensibles à l’érosion. L’état de dégradation de la végétation, couverture naturelle protectrice des sols a entraîné une augmentation de leurs susceptibilités à l’érosion. Cette situation découle de l’accroissement linéaire de la force érosive de l’eau, conséquence de la forte augmentation des taux de ruissellement, corollaire de l’état de dégradation cité ci-dessus. Pour le traitement de cette érosion, la technique des gabions a été pendant longtemps utilisée et était très répandue il y a peu de temps encore, cette technique s’est avérée peu ou pas appropriée pour de telles conditions. De plus pour l’essentiel, les diverses recommandations disponibles se sont révélées peu efficaces ou inappropriées pour ces zones. Principalement dans le domaine de l’aménagement de bas-fonds, de la réhabilitation et la gestion des ressources naturelles de régions fortement dégradées. La construction de pistes rurales simples pour ces zones, manquait également d’approches et de recommandations techniques cohérentes.


1. Cadre de la planification et des études techniques de pistes rurales ;
2. Recommandations techniques ;
3. Principes d’entretien ;
4. Mesures antiérosives.

Téléchargement : https://bit.ly/3cInymg
Plus récente Plus ancienne