Digues et barrages en terre de faible hauteur

Les collectivités locales sont assez fréquemment amenées à préparer des projets de réalisation de bassins de retenue, que ce soit pour des travaux hydrauliques de stockage d'eaux de pluie ou Secrètement de crues, pour la création de réserves d'eau, ou encore dans le cadre d'aménagement de plans d'eau d'agrément. Les dimensions généralement modestes des ouvrages en terre réalisés pour ces projets interdisent la plupart du temps que Ton y consacre un budget d'étude très important. Le comportement des digues s'apparente pourtant à celui que Ton connaît pour les grands barrages, et le risque lié à leur stabilité reste élevé, notamment en zone urbanisée.


Les laboratoires des Ponts et Chaussées ont souvent eu à se pencher sur ce dilemme afin de tenter d'ajuster le besoin d'études de comportement et de stabilité aux dimensions des ouvrages et, partant, au volume des crédits disponibles. Profitant de l'expérience acquise au cours de ces nombreuses interventions, un effort de synthèse a été récemment entrepris dans le cadre d'un programme d'études générales des laboratoires des Ponts et Chaussées sous l'autorité de M. Josseaume.

Téléchargement : http://bit.ly/2qdl3q0
Plus récents Plus ancienne