Cours Béton Précontrainte

La résistance du béton à la traction est très médiocre, de l'ordre de 1/12 seulement de sa résistance à la compression. Dans la technique du béton armé, on remédie à ce défaut en disposant dans toutes les zones qui peuvent être tendues des armatures d'acier, dirigées suivant la direction des forces de traction, et capables d'y résister.


Cependant, le matériau ainsi obtenu présente plusieurs défauts qui en limitent l'emploi: le béton qui enrobe les armatures est tendu en même temps qu'elles, et ne peut subir leur allongement sans se rompre, il en résulte des fissures, dont on peut limiter l'ouverture par un choix du diamètre des aciers et de leur contrainte, mais dont on ne peut éviter la formation, sauf à n'admettre que de très faibles contraintes dans le béton. Par ces fissures, les armatures peuvent être en contact direct avec le milieu ambiant, d'où un risque de corrosion: le béton armé convient mal aux ouvrages placés en atmosphère agressive.

Téléchargement : http://bit.ly/2XhMU4t
Plus récents Plus ancienne